La palme académique : qu’est-ce que c’est ? Qui peut la recevoir ?

ParLisa

La palme académique : qu’est-ce que c’est ? Qui peut la recevoir ?

Bien que l’on puisse parler de palme académique au singulier, il faut avant tout comprendre que ce titre entre dans la catégorie des ordres honorifiques français, et qu’il existe en réalité plusieurs autres récompenses différentes. Découvrez tout ce que vous ne saviez (peut-être) pas au sujet de cette distinction créée par Napoléon 1er en 1808, puis remise en place par Edgar Faure en 1955.

L’histoire de l’ordre des palmes académiques en bref

L’ordre des palmes académiques , initié par Napoléon 1er au tout début du XIXe siècle, servait avant tout à distinguer les meilleurs universitaires, qui pouvaient être désignés comme « titulaires », « officiers de l’université » ou « officiers des académies ».

Le premier titre, qui était aussi le plus prestigieux, a été retiré en 1850. À l’époque, ces valorisations étaient considérées comme des ordres impériaux. Mais à partir de 1866, les palmes académiques deviennent une véritable décoration et prennent une nouvelle forme : ce ne sont plus des insignes brodés, mais des objets métalliques avec un ruban de moire noire (puis violette) à la base.

Qui peut recevoir une palme académique aujourd’hui ?

La palme académique fait toujours partie des médailles officielles décernées à certaines personnalités émérites, notamment dans le milieu de l’éducation. Depuis 1866, il n’est plus nécessaire d’être enseignant pour avoir droit à cette décoration : elle est réservée aux personnes qui rendent un service tout particulier à l’éducation nationale, quel que soit leur poste.

Au 1er septembre 2018, on dénombre plus de 4 500 chevaliers, 1 500 officiers et un peu moins de 300 commandeurs. Concrètement, depuis le décret n°2018-765 du 31 août 2018, les conditions d’attribution ont été modifiées, ce qui a généré une réduction d’environ 45 % des attributions. Si elle se fait désormais plutôt rare, la palme académique se montre donc également de plus en plus prestigieuse !

Bien évidemment, moins les titulaires sont nombreux, plus le titre nécessite de répondre à un maximum d’exigences. En toute logique, on reçoit plus facilement le titre de chevalier que celui de commandeur, qui reste réservé à un cercle finalement très restreint.

Comment reconnaître la palme académique ?

Médaille de la Légion d’honneur – DRAGO PARISOn reconnaît généralement la palme académique grâce à son ruban violet caractéristique, mais aussi par l’intermédiaire de son médaillon en argent, faisant écho à la couronne de laurier que portaient les vainqueurs dans l’Antiquité.

Si l’on s’y attarde, on aperçoit aussi un rameau d’olivier qui, de son côté, renvoie à la sensation de liberté. Bien évidemment, outre sa valeur financière (une palme académique demeure un objet de prestige), cette décoration porte surtout une valeur symbolique extrêmement importante. L’obtenir, c’est se voir couronné pour des actes réellement importants à l’échelle de la société. Un geste valorisant dont on aurait tort de se cacher quand on en a bénéficié !

À propos de l’auteur

Lisa administrator